L'agent de développement local : fiche métier

Image L'agent de développement local : Fiche Métier

Le métier d'agent de développement local requiert une prise en charge du développement des quartiers, du dynamisme et de la capacité d'accéder à une vie meilleure aux habitants dans le quartier dans lequel il travaille. Il opère aussi dans l'animation et dans la médiation pour les habitants dans le but d'améliorer leur vie sociale.

Assurer cette fonction sur le développement local, c'est également assurer les missions d'un développeur des quartiers et d'un développeur économique. Il travaille étroitement avec des collectivités territoriales et les industriels locaux afin de trouver les initiatives locales, les projets de développement locaux dans le but de favoriser l'émergence de ces projets. Les projets en question ne sont pas forcément des projets industriels, mais des projets d'urbanisation. Son attribution de négociateur le pousse à être un intermédiaire entre la population locale et les personnes élues : maires, députés… Cette médiation est nécessaire dans l'optique de la réalisation des projets puisque cet agent fait parvenir les projets vers les élus et il assiste et donne des conseils à ces derniers quant à l'étude de ces projets. Le développeur local ne fait pas que promouvoir les projets déjà en vue, il élabore également de nouveaux projets et il accompagne les entreprises dans leurs projets de développement. Ses qualifications lui permettent de superviser la gestion financière et administrative des projets afin de les évaluer dans le temps.

Quelles sont les étapes à franchir pour devenir cet agent ?

Ce métier est accessible à la fois pour les hommes que pour les femmes. Les premières qualités à avoir pour en devenir un sont l'esprit créatif, l'initiation ainsi qu'une bonne capacité d'analyse et de synthèse. Puisque son rôle est de mener à bien un projet de sa proposition jusqu'à sa réalisation, il se doit également d'être autonome et de se pourvoir d'un sens de la responsabilité irréprochable, avec de bonnes qualités relationnelles et une diplomatie. Il va de soi qu'une bonne connaissance des collectivités territoriales et des institutions économiques ainsi que de leurs fonctionnements respectifs est indispensable puisqu'il s'agit avant tout des organismes avec lesquels il va coopérer. En ce qui concerne les diplômes à obtenir, un diplôme de 3 ans de formation en Administration Économique et Sociale est nécessaire. Pour ceux qui ont un cursus universitaire plus approfondi avec un diplôme de Baccalauréat + 5, ils doivent se munir d'un diplôme équivalent à 5 ans dans le domaine de Droit Public avec comme spécialisation le Droit des Entreprises du Développement Local.

Leur rémunération et leur possibilité d'évolution

Plusieurs opportunités d'évolution sont possibles pour cette carrière. En effet, selon le territoire dans lequel il travaille, divers horizons lui sont ouverts. Par exemple, il pourra exploiter les plages ou le secteur de la pêche s'il se trouve dans une zone maritime, il pourra se focaliser sur les diverses facettes de l'agriculture et de l'élevage s'il se trouve dans une zone rurale... Grâce à ses expériences acquises, il pourra plus tard créer son entreprise et devenir consultant. En moyenne, le salaire annuel d'un agent débutant est de 18 300 euros et peut aller jusqu'à 30 500 euros.